Portefeuille au 28 février 2019

PoidsDeviseTickerSociétéPRU (EUR)Cours devise locale+/- latent
14%EURPIGHaulotte Group8,508,38-1%
13%EURAKWAkwel19,0414,20-25%
11%GBPNTGNorthgate4,203,651%
8%USDDDEDover Downs Gaming & Entertainment0,802,71199%
8%USDAPWCAsia Pacific Wire & Cable Corp1,902,3710%
8%EURGIROSignaux Girod17,7413,25-25%
7%EURDS7Matica Technologies1,021,053%
7%GBPGOALGoal Soccer Centres0,820,57-20%

La valeur de la part recule de 0,4% sur le mois de février. La performance YTD est de -0,6%.

J’ai allégé deux de mes positions au cours du mois :

1/ J’ai cédé la moitié de ma ligne Dover Downs gaming (DDE) au cours de 2,78$, un titre découvert grâce aux Daubasses. La ligne représentait une part importante du portefeuille (>15%) et compte tenu de la volatilité du titre et de l’opération de fusion en cours, j’ai préféré prendre une partie de mes gains. Cette opération se solde avec une plus-value de +202% sur une durée de 1611 jours (+/- 4 ans et 5 mois), soit un rendement annuel moyen de +28%. L’ordre a été exécuté de manière partielle sur trois journées différentes ce qui m’a valu de payer trois fois les frais de courtage (soit plus de 70€ au total). J’ai contacté Boursorama mais il m’ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire. J’envisage de liquider le reste de la position si le titre repasse au dessus des 3,40$.

2/ J’ai cédé 41% de ma position Goal Soccer Centres (GOAL) au cours de 0,565£. Depuis l’acquisition de ces titres en janvier 2018, ma méfiance vis-à-vis de la société n’a fait qu’augmenter à chaque publication. En janvier, la société faisait un point sur l’activité 2018 et revoyait ses prévisions 2019 et 2020 à la baisse mais au delà des résultats opérationnels plutôt décevants, ce sont les dépréciations d’actifs et les frais de restructuration à répétition qui me posent problème. Le niveau de la dette est également à surveiller. Compte tenu de ces éléments, j’ai préféré alléger ma position sur ce titre que je considère désormais comme trop risqué. Cette opération se solde par une moins-value de 21% en 401 jours (+/- 1 an et 1 mois).

Le poids des espèces remonte en ce début d’année pour atteindre 23% (contre 6% au 31/12/2018). Mon exposition aux devises a par ailleurs reculé (18% de GBP et 17% d’USD). Le marché me paraît cher et dans ces conditions je préfère garder une part significative de liquidités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *